AutoScout24

Flamatt, le 7 mai 2019

«Nous venons de vivre les DTM les plus rapides de tous les temps, une nouvelle ère a commencé!»

Nico's Race Lounge

Un jour après le début de la saison de course 2019 au Hockenheimring, le pilote DTM thounois et ambassadeur AutoScout24 Nico Müller a présenté ses objectifs pour la saison à venir à l’occasion de la série d’événements «Nico’s Race Lounge». Lors d’une discussion avec Dominique Aegerter, pilote Moto2, et Julien Apothéloz, vainqueur de l’«AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge», Nico a parlé des défis, des craintes et des objectifs et a révélé des similitudes intéressantes entre lui et Julien Apothéloz, le jeune pilote de tout juste 18 ans.

undefined

Nico Müller, pilote DTM thounois et ambassadeur AutoScout24, a accueilli environ 80 invités à la première édition de la série «Nico’s Race Lounge» au siège d’AutoScout24 à Flamatt – presque directement depuis le circuit de la course à Hockenheim. Dans une interview avec le présentateur Sascha Ruefer, il a parlé de sa prochaine saison des DTM, qui va comporter quelques changements.

100 ch de plus, un peu moins de poids et des vitesses allant jusqu’à 300 km/h
Nico Müller, qui a terminé dans le top 10 du championnat des DTM la saison dernière, avait enfilé pour la première fois de la saison sa combinaison de pilote le week-end dernier au Hockenheimring. Dans sa nouvelle voiture, il s'est classé deuxième sur le circuit traditionnel d'Hockenheim. Le changement : pour la première fois cette année, de nouveaux moteurs turbo sont utilisés pour les DTM et promettent des vitesses maximales allant jusqu’à 300 km/h et environ 100 ch de puissance en plus. De plus, le passage du V8 au moteur 4 cylindres de 2 litres les a rendus encore plus légers. Dans une interview avec Sascha Ruefer, Nico Müller s’est montré enthousiaste : «La nouvelle génération de voitures DTM est tout simplement spectaculaire. Nous connaissons actuellement les DTM les plus rapides de tous les temps». De retour en Suisse, ses yeux brillaient encore lorsqu’il parlait de son sourire radieux sous son casque. Le suspense est garanti !

Après ce premier aperçu de la nouvelle saison du pilote thounois, il a eu un échange de vues avec Dominique Aegerter, pilote Moto2 et ami, ainsi qu’avec le jeune talent et vainqueur de l’«AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge 2018» Julien Apothéloz sous la direction de Sascha Ruefer. Les jeunes hommes ont discuté des plus grands défis, objectifs et craintes dans la vie d’un pilote de sport automobile. «Nous vivons pour le sport automobile, faisons de nombreux compromis dans notre vie et recherchons toujours la perfection et le succès. La passion que j’ai en moi est mon principal moteur. Le sport automobile n’est pas seulement un métier, c’est ma grande passion, un style de vie», explique Nico Müller.

«Julien est jeune, passionné, déterminé et très ambitieux – il me fait penser à moi»
Pendant leur discussion, les similitudes entre Nico Müller et Julien Apothéloz, qui n’a que 18 ans, étaient également passionnantes à découvrir. Nico Müller expliquait qu’il le faisait penser à lui-même par certains aspects, et il a dit au vainqueur de l’«AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge»: «De prime abord, tu donnes l’impression d’être un jeune homme plutôt petit, très comme il faut, et un peu réservé. Mais une fois que l’on te connaît un peu mieux, on perçoit immédiatement ta passion pour le sport automobile.» Julien Apothéloz est avide de connaissances, il absorbe les informations comme une éponge et est très déterminé. Sa grande ambition le fait aller de l’avant mais, en même temps, il a dû apprendre à la contrôler et à ne pas se sur-motiver lui-même. Avec son talent, sa personnalité et sa présence, Julien a tout pour réussir. Et au pilote DTM expérimenté d’ajouter : «Je suis très curieux de voir comment Julien va se battre contre les requins du TCR Germany – je croise les doigts pour lui!»

Après sa victoire l’an dernier lors de l’«AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge», Julien Apothéloz a participé il y a deux semaines au championnat ADAC TCR Germany à Oscherslbeben comme pilote de l’équipe Topcar Sport. Il a terminé 16e. Il attendait avec impatience la première course, d’autant plus que les essais de pré-saison se sont très bien déroulés. Cependant, il n’était pas entièrement satisfait du résultat, car il avait lui-même fait quelques petites erreurs. «Cependant, j’ai pu apprendre beaucoup de choses et acquérir de nouvelles expériences, qui me serviront pour les courses à venir», a déclaré le jeune pilote.

Nico Müller transmet son expérience aux jeunes talents de course automobile en 2019 également.
Lors de la discussion entre passionnés de sport automobile, le jeune talent a donné un aperçu de ses expériences : «Je me souviens parfaitement de la façon dont Nico m’a donné des conseils sur la conduite de nuit par téléphone en janvier avant la course de 24 heures à Dubaï. Ils m’ont été d’une aide précieuse». De manière générale, Julien a beaucoup appris de Nico lors de l’«AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge». Ce que Julien Apothéloz a pu vivre, les talents de la compétition peuvent le vivre cette année aussi. En tant qu’ambassadeur de la marque AutoScout24, Nico Müller s’implique activement dans le soutien des pilotes talentueux. En sa qualité de coach et de juré pour l’«AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge», Nico est activement impliqué dans la recherche et la promotion de jeunes talents du sport automobile. Dans le cadre d’une série de courses en quatre parties d’AutoScout24 et de CUPRA, les jeunes de 16 à 21 ans ont l’occasion unique de faire leurs preuves devant un jury d’experts et, au mieux, d’entamer une carrière de course automobile couronnée de succès. En tant que point culminant majeur, le vainqueur du Challenge peut se réjouir de participer à une course de l’ADAC TCR Germany pour voitures de tourisme.

Télécharger un communiqué de presse au format:

Télécharger au format PDF Télécharger des images (zip) Imprimer